Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

AZERBAÏDJAN – Les dossiers montés de toutes pièces contre les dirigeants de l’Artsakh seront bientôt soumis au tribunaux

La soi-disant « enquête » sur les accusations fabriquées de toutes pièces portées contre les dirigeants de l’Artsakh est terminée et les documents seront envoyés au tribunal dans les prochains jours.

« À ce stade, les accusés, les avocats et les victimes prennent connaissance du contenu de l’affaire pénale, puis l’acte d’accusation sera présenté au tribunal », a déclaré Kyamran Aliev, procureur général d’Azerbaïdjan, en parlant de 15 prisonniers illégalement arrêtés.

Répondant à la question du média « Azatutyun », la défenseure des droits de l’homme Siranouche Sahakian a déclaré que l’objectif principal de ces procès devrait être la réaffirmation des thèses azerbaïdjanaises.

« Les procès sont truqués, ils seront présentés avec une mise en scène. … Il est clair que les décisions prises par l’administration présidentielle pour des raisons politiques seront formellement approuvées et légitimées par les tribunaux », a-t-elle déclaré.

« Il ne faut pas espérer grand-chose, étant donné que le système judiciaire azerbaïdjanais est complètement dépendant et compte un grand nombre de prisonniers politiques. Des persécutions y sont menées contre les journalistes, même contre les avocats qui fournissent une assistance juridique », a ajouté Siranouche Sahakian, qui estime que la partie arménienne devrait faire des efforts pour assurer la présence de structures internationales dans ces procès, afin que le processus judiciaire soit trans-
parent et public. « La seule possibilité est, avec la participation des organes internationaux judiciaires et non judiciaires, de contester la légitimité de ces actes, de les discréditer et de ne pas les reconnaître », a-t-elle conclu.

Éditorial