Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Des députés français ont visité les communes touchées de Syunik

Le 29 octobre, un groupe de députés français a visité la région de Syunik. Ils se sont entretenus à Goris avec Naré Ghazarian, la sous-gouverneur de Syunik, et Arouche Arouchanian, le maire de Goris.

Arouchanian a présenté en détail à la délégation la situation et les problèmes créés dans la région à la suite des opérations militaires azerbaïdjanaises en septembre. Il a été noté que l’ennemi visait la population civile, des villageois effectuant des travaux agricoles ont été blessés. Des vols d’un grand nombre de bovins à des villageois ont été enregistrés. « Néanmoins, pas un seul villageois n’a quitté son village », a déclaré Arouchanian. La partie arménienne a souligné l’importance de condamner la politique de l’Azerbaïdjan par la communauté internationale.

Les députés français ont déclaré être impliqués dans des processus visant à soulever des questions arméniennes à l’Assemblée nationale, et qu’ils rapporteront à la fois à la France et à la communauté internationale les informations qu’ils ont reçues sur les empiètements azerbaïdjanais. Ils prévoient également d’adopter une résolution à l’Assemblée nationale condamnant l’attaque de l’Azerbaïdjan et exigeant l’établissement d’une paix durable dans la région.

Accompagnée de la vice-gouverneur de Syunik, la délégation française a également visité les villages de Verichène et Vaghatour, touchés par les opérations militaires de l’Azerbaïdjan, et a pris connaissance des ravages.

Les parties ont également discuté des questions liées à la coopération entre les villes jumelles de Goris et de Vienne.

Éditorial