Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

EREVAN – Les forces spéciales sont entrées de force dans l’enceinte du Bureau de représentation de l’Artsakh en cassant le portail pour saisir la voiture apparemment scellée du Président

Le 21 juin, les forces spéciales de la police ont perquisitionné le Bureau de représentation de l’Artsakh à Erevan afin de saisir la voiture du président de l’Artsakh Samvel Chahramanian, qui aurait été scellée il y a quelques jours.

Roman Yeritsian, l’avocat du président de l’Artsakh, a rapporté que « tout cela se produit après l’interview de Chahramanian, au cours de laquelle il a affirmé que des pressions étaient exercées sur la population de l’Artsakh ».

« Après l’interview du président, ils sont venus casser la voiture, l’ont prise et sont partis. Tout cela s’est fait sans la présence d’un avocat. Nous nous étions, avec le Président, à l’interrogatoire,  lorsqu’ils nous ont signalé qu’ils cassaient le portail du Bureau de représentation pour récupérer la voiture.

C’étaient les forces spéciales de la police. Les juges d’instruction, les agents de sécurité ont bloqué les routes pour que personne ne puisse interférer », a-t-il déclaré.

Gor Abrahamian, attaché de presse du président de la Commission d’enquête d’Arménie, a déclaré de son côté que le 7 juin, un juge d’instruction s’est rendu à l’adresse en question pour mener l’enquête et saisir la voiture de marque « Toyota ».

« La voiture a été scellée par le juge, mais il n’a pas été possible de la déplacer à la fourrière car ils ont refusé d’ouvrir le portail. C’est ce qui a été fait aujourd’hui. Il n’y a aucun problème de légalité. S’ils voient quelconque problème de légalité, ils peuvent alors engager une procédure judiciaire sans aucune entrave », a-t-il déclaré.

Mgr Bagrat propose de faire don de sa voiture à la Représentation de l’Artsakh

« Ce qui s’est passé est inacceptable et condamnable »

Le même jour dans la soirée, Mgr Bagrat Galstanian a visité le Bureau de représentation de l’Artsakh où il a été accueilli par Samvel Chahramanian. Faisant référence aux mesures prises pour saisir la voiture du Président, Monseigneur a proposé de faire don de sa voiture à la Représentation, pour le service du peuple.

Chahramanian a exprimé sa gratitude, notant que « ce n’est pas nécessaire ».

« Ce qui s’est passé est inacceptable et condamnable. Cela devrait être un message clair à ceux qui tentent de faire pression de quelque manière que ce soit, surtout de manière banale et facile », – a déclaré Mgr Bagrat.

Éditorial