Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les autorités d’Artsakh promettent de répondre aux accusations portées depuis l’Assemblée nationale

La déclaration des autorités de l’Artsakh

« Ces derniers jours, les cercles gouvernementaux de la République d’Arménie ont de nouveau beaucoup parlé – y compris depuis la tribune de l’Assemblée nationale – des raisons du dépeuplement de la République d’Artsakh et ont évoqué des thèses qui n’ont rien à voir avec la réalité.

Les autorités de l’Artsakh estiment nécessaire de souligner que les conséquences de la réponse à ces déclarations incomberont à leurs auteurs, y compris dans le cadre de la sécurité du pays, car un discours public implique également l’éventualité d’un démenti obligatoire, qui doit être prise en compte.

Donnant la priorité aux problèmes de sécurité de l’Arménie, après le déplacement forcé, les autorités de l’Artsakh ont longtemps fait preuve de retenue, s’abstenant autant que possible de tout discours public.

En ce qui concerne les actions de désobéissance qui ont eu lieu sur l’avenue Baghramian à Erevan le 12 juin, les autorités de l’Artsakh appellent la police à évaluer la situation avec sobriété, à s’abstenir de recourir à une force disproportionnée et appellent toutes les parties à faire preuve de retenue », indique en particulier le communiqué du Centre d’Information de l’Artsakh.

Éditorial