Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les chefs de l’église arménienne et d’autres églises de Jérusalem unis contre la décision de la municipalité d’imposer des taxes sur les biens de l’église

Les chefs de l’église arménienne et d’autres églises de Jérusalem sont unis pour s’opposer à la décision de la municipalité de Jérusalem d’imposer des taxes communautaires sur les biens de l’église. L’information est rapportée par le Jerusalem Post.

Dimanche 23 juin, dans une déclaration commune, les patriarches et les dirigeants des Églises ont exprimé leur profonde préoccupation face à la décision évoquée de la municipalité, qui contredit les accords séculaires et historiques entre les Églises. et les autorités de la ville.

« Nous déclarons que cette mesure porte atteinte au caractère de Jérusalem, la Ville sainte, et met en danger la capacité des églises à fournir des services dans ce pays au profit de leurs communautés », ont déclaré les chefs spirituels.

Dans la déclaration, la contribution significative des églises chrétiennes aux écoles, aux hôpitaux, aux maisons de retraite et aux institutions pour les défavorisés de Jérusalem est soulignée.

Les chefs des Églises ont appelé la municipalité de Jérusalem à revenir sur sa décision et à maintenir le statu quo historiquement établi.

La déclaration a été signée, entre autres, par le patriarche arménien de Jérusalem, l’archevêque Nurhan Manukian. 

Éditorial