Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Selon le Secrétaire du Conseil de sécurité de l’Arménie, « sans la permission de la Russie, la guerre de 44 jours n’aurait pas eu lieu »

Le Secrétaire du Conseil de sécurité de l’Arménie, Armen Grigorian lors d’un point-presse le 26 juin a exposé les conséquences qu’a eu la dépendance totale de l’Arménie de la Russie.

« Quand l’Arménie était complètement dépendante de la Russie, n’avons-nous pas eu de guerre ? Nous l’avons eu. Pour formuler autrement, c’est en raison de la situation existante que nous sommes entrés en guerre et actuellement nous  essayons d’apporter de la stabilité avec tous ces changements et nous sommes convaincus qu’ils apporteront de la stabilité », a-t-il déclaré.

Le secrétaire du Conseil de sécurité a affirmé que c’est la Russie qui nous a pris le Haut-Karabakh.

« Cela s’est produit à une époque où nous étions totalement dépendants de la Russie. La Russie est venue, nous a pris le Haut-Karabakh et  l’a restitué à l’Azerbaïdjan, puis est repartie, c’est toute la réalité. J’affirme que la Russie a pris le Haut-Karabakh. Sans sa permission, la guerre n’aurait pas eu lieu », a conclu Grigorian.

Éditorial