23/06/2021

Les Français d'origine arménienne se mobilisent pour les élections régionales

Par Jirair Jolakian 

Les Français d'origine arménienne se mobilisent pour les élections régionales

 

Le 21 juin, plusieurs personnalités de la communauté arménienne de France ont adressé un courrier à Valérie Pecresse, Présidente de la Région Ile-de-France, pour l'interpeller sur l'absence de personnalités arméniennes en place éligibles parmi ses colistiers. Le courrier, adressé par S. E. Mgr Vahan Hovanessian, Primat de I'Eglise apostolique Arm nienne de France, est cosigné par Raoul Kazandjian, Antoine Bagdikian, Patrick Aslanian, Pierre Indjeyan, Ara Krikorian, Léon Bagdassarian, Dr. Jean Michel Ekherian, Dr. Axel Balian, Arman Avakian, Hagop Balian, Léon Papazian, Philippe Khoubesserian et Hagop Ardic.

 

Nous reproduisons ci-dessous le courrier.

 

Madame,

Vous briguez actuellement la reconduction de votre mandat pour la Présidence de la région  le-de-

France.

Nous, Français d'origine arménienne dont les noms suivent, aux parcours variés et attentifs aux actions

menées en faveur de l'Arménie, nous nous permettons de vous  écrire afin de vous signifier notre  étonnement.

Nous vous connaissons pour votre défense de la communauté  arménienne et nous vous remercions pour votre signature en faveur de la reconnaissance de l'Artsakh, vos nombreuses actions en faveur de l'Arménie ainsi que votre assiduité  à nos événements communautaires.

En revanche, nous sommes très surpris de l'absence, parmi vos colistiers, de personnalités appartenant   notre sensibilité et notre histoire en place éligible sur vos listes.

Notamment, l'abracadabrantesque effacement de la candidature d'Arthur KHANDJIAN, Maire adjoint   la ville d'Issy-les-Moulineaux, soutenue par son Maire André SANTINI. Vos estimés collègues, d'Auvergne-Rhône-Alpes et de PACA, ont fait le choix inverse en plaçant en bonne position des personnes partageant notre histoire et nos combats.

Nous souhaiterions connaitre les motivations d'un tel traitement de défaveur envers les français d'ascendance arménienne représentant près de 300 000 concitoyens en  Ile-de-France alors que d'autres groupements moins nombreux sont représentés.

Dans l'attente de votre réponse,

Nous vous prions d'agréer, Madame la Présidente, l'expression de nos sincères salutations.

Partager
Imprimer
Mots clés associés : Élections 
Dernière mise à jour : 24/06/2021 13:29