Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Apple met en garde les Arméniens contre les tentatives de piratage parrainées par l’Azerbaïdjan

Apple a envoyé des alertes aux Arméniens ces dernières semaines pour les avertir d’un potentiel piratage dont ils pourraient être victimes. Selon l’alerte leurs téléphones pourraient être ciblés par des pirates informatiques parrainés par l’Azerbaïdjan. Plusieurs experts en cybersécurité pensent qu’il s’agirait de tentatives au moyen du logiciel espion Pegasus.

CyberHUB, une organisation arménienne de défense des droits numériques qui enquête sur ces incidents, a déclaré que le nombre d’infections par des logiciels espions dans le pays n’a cessé d’augmenter au cours des deux dernières années. De nombreuses infections sont liées au gouvernement azerbaïdjanais.

« Dans le cas de l’Arménie, ces avertissements signifient que le téléphone a été infecté par le logiciel espion Pegasus », a déclaré Samvel Martirossian, cofondateur de CyberHUB, faisant référence à l’outil de surveillance développé par la société israélienne NSO Group et vendu aux gouvernements du monde entier.

Bien que les notifications d’Apple n’aient pas précisé le logiciel espion utilisé ni identifié comme responsable du piratage, il existe des preuves que la dernière vague d’infections a utilisé Pegasus, selon Natalia Krapiva, conseillère technique et juridique chez Access Now, une organisation à but non lucratif de droits numériques. Cependant, elle a déclaré qu’il était difficile d’en être sûr tant que l’enquête était en cours.

Malgré ces accustations, le NSO Group n’a publié aucun commentaire.

Éditorial