Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

ARTSAKH – Les opérations militaires à grande échelle de l’Azerbaïdjan ont fait des victimes et des blessés, parmi lesquels des femmes, des personnes âgées et des enfants

Le ministère des Affaires étrangères de l’Artsakh a rapporté, dans un premier temps, qu’à la suite de l’attaque azerbaïdjanaise, il y a de nombreuses victimes et blessés parmi les civils, dont des enfants.

Selon le Ministère, il y aurait au moins 2 morts, dont un enfant, et 23 blessés, dont au moins 8 enfants.

Le communiqué de la présidence de la République d’Artsakh

La présidence de la République d’Artsakh a publié le communiqué suivant :

« Les actions de l’Azerbaïdjan ne sont rien d’autre qu’une politique de nettoyage ethnique et de génocide, et en la mettant en œuvre, Bakou manipule le couloir humanitaire et d’autres faux programmes humanitaires.

En violation une fois de plus de la déclaration tripartite du 9 novembre 2020, l’Azerbaïdjan a lancé le 19 septembre des opérations militaires à grande échelle contre la République d’Artsakh, ciblant des habitations et la population civile, faisant des victimes et des blessés, notamment des femmes, des personnes âgées et des enfants.

Compte tenu de la menace qui pèse sur la vie et la santé de milliers de personnes, Stepanakert appelle les acteurs internationaux et toutes les parties concernées à prendre immédiatement toutes les mesures nécessaires pour mettre fin à l’attaque contre l’Artsakh.

La République d’Artsakh a toujours été partisane d’un règlement pacifique et réaffirme sa volonté de résoudre tous les problèmes par la négociation”, souligne le communiqué.

Notons que le président Samuel Chahramanian a immédiatement convoqué une réunion du Conseil de sécurité et discuté de la situation créée et des actions futures. 

Éditorial