Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

ARTSAKH : Mobilisation générale de la communauté arménienne du Liban

À l’invitation de Sa Sainteté le Catholicos Aram Ier de l’Église arménienne, du Saint-Siège de Cilicie et avec la participation des chefs spirituels et des représentants des plus hautes instances des trois partis politiques arméniens, une réunion consultative spéciale s’est tenue au Catholicossat de Antélias avec pour unique objectif le soutien au peuple de l’Artsakh.

Étaient présents : le Patriarche de l’Église arménienne catholique, Sa Béatitude Raphaël Bedros XXI, le Président de l’Union des Églises évangéliques arméniennes du Proche-Orient, le Révérend Paul Haydostian, les représentants des plus hautes instances des partis politiques arméniens, M. Hagop Der Khatchadourian (Fédération Révolutionnaire Arménienne), Dr. Avedis Dakessian (Parti Libéral Ramgavar) et Dr. Vazken Hamalian (Parti Social-Démocrate Hntchakian), les coprésidents du Conseil central du Saint-Siège de Cilicie, Mrs. Stepan Der-Bedrossian et Krikor Mahserejian, et le coordinateur des conférences pan-arméniennes du Catholicossat de Cilicie, M. Shahan Kandaharian.

La réunion s’est tenue dans un contexte des plus difficiles pour notre patrie. Les récentes actions militaires et politiques agressives de l’Azerbaïdjan soulignent la nécessité de faire face ensemble aux menaces qui pèsent sur l’existence de notre nation.

Les chefs spirituels et les représentants des partis politiques ont partagé leurs activités concernant le blocus de l’Artsakh et, ayant échangés leurs points de vue et leurs préoccupations sur ses implications humanitaires et politiques, ils ont confirmé les points suivants.

a) Toutes nos organisations et institutions doivent continuer à soutenir inconditionnellement l’Artsakh et la lutte légitime des Arméniens d’Artsakh pour leurs droits historiques.

b) Nous appelons toutes les forces politiques de l’Artsakh à s’unir autour des objectifs clés et à prouver une fois de plus la détermination du peuple de l’Artsakh à résister à l’ennemi pour obtenir ses droits légitimes dans un esprit d’unité.

c) Nous appelons la République d’Arménie à s’attacher fermement au droit à l’autodétermination de l’Artsakh pendant les négociations.

d) Informer la communauté internationale qu’en assiégeant l’Artsakh, l’Azerbaïdjan a eu recours à une politique génocidaire visant à dépeupler l’Artsakh.

e) Appeler tous les tribunaux internationaux et la communauté internationale à condamner catégoriquement les prétentions de l’Azerbaïdjan et à prendre toutes les mesures nécessaires pour obtenir la levée immédiate du blocus de l’Artsakh. La partie qui garantit la liberté de circulation de l’Artsakh aux côtés de l’Arménie a une responsabilité et une obligation spécifiques, qui ont été assumées par la déclaration tripartite du 9 novembre 2020.

f) Travailler avec tous les États impliqués dans le processus de résolution du conflit d’Artsakh pour obliger l’Azerbaïdjan à respecter les accords déjà conclus et à ouvrir immédiatement le corridor de Berdzor (Latchine).

g) Fournir une aide d’urgence à la population d’Artsakh confrontée à une catastrophe humanitaire en s’engageant à travailler à l’échelle pan-arménienne.

Tous les Arméniens ont aujourd’hui une priorité impérative majeure : s’unir et mener un travail coordonné pour lever le blocus de l’Artsakh.

Avec la restauration du cadre de collaboration tripartite Arménie-Artsakh-Diaspora, toutes nos organisations et institutions spirituelles, nationales et politiques doivent s’efforcer de toute urgence de garantir le droit de l’Artsakh à l’autodétermination et de sauvegarder tous les droits et la sécurité du peuple de l’Artsakh.

Sur la base du principe de la collaboration tripartite, les chefs spirituels et les représentants des partis politiques appellent nos communautés à travailler ensemble dans toutes les directions nécessaires pour soutenir les Arméniens d’Artsakh et assurer la levée du blocus de l’Artsakh.
 

Site du Catholicossat de la Grande Maison de Cilicie

Traduction : Sahak Sukiasyan

Éditorial