Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

ARTSAKH OCCUPÉ – Aliev : « Si nous constatons que les armes fournies à l’Arménie ont atteint un niveau dangereux et critique… qu’on nous excuse…”

Le 10 mai, lors de son discours prononcé à Chouchi occupée, Aliev a également menacé au sujet des livraisons d’armes à l’Arménie. « Notre politique est basée sur le droit international et la justice. Si aujourd’hui nous constatons à nouveau que les forces revanchardes en Arménie relèvent la tête, que la France fournit à l’Arménie des armes meurtrières, si nous constatons que ces armes ont atteint un niveau dangereux et critique… et bien qu’on nous excuse… » a-t-il dit et ajouté :
« Nous n’avons jamais voulu la guerre, et nous ne la voulons pas non plus aujourd’hui. Nous n’avons pas besoin de guerre, nous avions besoin de nos terres. »

Éditorial