Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Désastre sur désastre…

 

Un incendie s’est déclaré dans une station service située dans la région voisine de Stepanakert 

De nombreux morts et blessés

Dans la soirée du 25 septembre, un incendie s’est déclaré dans la station service de Haykazov, située dans la région voisine de Stepanakert, où un camion-citerne a explosé. C’est là que les déplacés se procuraient du carburant pour se rendre en Arménie.

De très nombreux morts et de blessés sont à déplorer.

Pour mieux décrire l’ampleur de ce désastre qui vient s’ajouter sur celui que vit l’Artsakh, théâtre d’une tragédie indescriptible, il suffit de mentionner cet appel à l’aide de l’hôpital : « Ceux qui sont restés à Stepanakert, allez les aider. Il est impossible de secourir autant de victimes avec si peu de monde. »

Guegham Stepanian : « Le nombre de blessés a dépassé les 200 »

Plus tard, le défenseur des droits de l’homme d’Artsakh, Guegham Stepanian, a rapporté sur sa page Facebook que le nombre de blessés à la suite de l’explosion dans la station service dépasse les 200 et que l’état de santé de la majorité d’entre eux est extrêmement grave.

Il a également mentionné que les capacités médicales en Artsakh n’étant plus suffisant pour sauver des vies, il est urgent d’évacuer les blessés par voie aérienne.

Éditorial