Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

DIPLOMATIE – La lettre du Président Biden au Premier ministre Pachinian

En visite à Erevan le 25 septembre, Mme Samantha Power, cheffe de l’Agence américaine du développement international, a remis la lettre du Président Joe Biden au Premier ministre de la République d’Arménie.

« Cher Premier ministre,

Je vous adresse, ainsi qu’au peuple arménien, mes meilleurs vœux à l’occasion du Jour de l’Indépendance. 

Cette année, alors que nous célébrons ce grand événement, nous déplorons dans le même temps la mort des Arméniens de souche au Haut-Karabakh.

J’ai demandé à Samantha Power, l’un des membres les plus importants de mon cabinet, de vous transmettre personnellement le ferme soutien des États-Unis et de mon administration à la recherche par l’Arménie d’une paix régionale digne et stable qui garantisse votre souveraineté, votre indépendance, votre intégrité territoriale et la démocratie.

L’Arménie a démontré son engagement envers cet objectif en s’engageant dans des pourparlers de paix avec l’Azerbaïdjan et en mettant en œuvre d’importantes réformes économiques, en améliorant la responsabilité du gouvernement et en renforçant les institutions démocratiques. 

Je vous assure que les États-Unis continueront à soutenir l’Arménie dans ses efforts visant à renforcer la démocratie dans le pays et à établir la stabilité dans votre voisinage.

Les États-Unis sont déterminés à travailler avec votre gouvernement pour répondre aux besoins humanitaires découlant des récentes violences dont Mme Power discutera avec vous en détail. Nous continuerons également de renforcer notre coopération en matière de diversification énergétique, de résilience et de sécurité, comme l’ont démontré nos récents exercices militaires.

La riche histoire de l’Arménie a inspiré les nations et les peuples du monde entier à lutter pour la liberté et la justice. La communauté arménienne américaine continue d’être forte dans mon propre pays. 

J’espère continuer à approfondir et à renforcer les liens entre nos États et nos peuples au cours de l’année à venir. »

Éditorial