Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Eltchin Amirbayov : « La France ne peut tout simplement pas digérer la victoire de l’Azerbaïdjan »

Dans une interview accordée au journal « Le Monde », qui consacrait un article à la détérioration des relations franco-azerbaïdjanaises, Eltchin Amirbayov, représentant du président de l’Azerbaïdjan pour des missions spéciales, déclare :

« Depuis longtemps, par ses actions destructrices, la France compromet les perspectives de paix entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan en fournissant à l’Arménie diverses formes de soutien diplomatique, économique et, récemment, militaire. »

Il note que la raison de la détérioration observée des relations bilatérales est la « position pro-arménienne absolument injuste et partiale de la France sur la question de la confrontation arméno-azerbaïdjanaise. »

« Les tentatives visant à instrumentaliser diverses plateformes internationales, telles que le Conseil de sécurité de l’ONU, l’Union européenne et ses institutions, pour promouvoir des initiatives ouvertement anti-azerbaïdjanaises ont non seulement complètement ébranlé la réputation déjà douteuse de la France en tant que médiateur potentiel, mais ont également sérieusement entamé la confiance de Bakou dans l’Union européenne elle-même, où la France joue un rôle de premier plan » souligne Amirbayov en poursuivant : « la fourniture d’armes meurtrières par Paris à Erevan déstabilise et compromet la sécurité dans la région du Caucase du Sud, la poussant vers de nouveaux conflits militaires, une course aux armements insensée et retardant artificiellement les perspectives de paix entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. »

Amirbayov conclut : « Il est évident que la France ne peut tout simplement pas digérer la victoire de l’Azerbaïdjan, qui a rétabli la justice historique et mis fin à trente ans d’occupation arménienne illégale du Karabakh et d’autres régions de l’Azerbaïdjan. »

Éditorial