Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

FRANCE – AZERBAÏDJAN – La France rappelle son ambassadrice en Azerbaïdjan

La France a rappelé pour consultations son ambassadrice en Azerbaïdjan, a indiqué mardi le ministère français des Affaires étrangères, citant les actions unilatérales dommageables pour les relations entre les deux pays prises par Bakou ces derniers mois.

Au cours d’un point de presse régulier, un porte-parole du Quai d’Orsay a déclaré que le président Emmanuel Macron a reçu dans la journée l’ambassadrice Anne Boillon. Le chef de l’Etat a « regretté » les actions de l’Azerbaïdjan et « exprimé le souhait d’une clarification » par Bakou de ses intentions, a ajouté le porte-parole.

Quant au communiqué publié par le Quai d’Orsay, il y est indiqué :

« La France a décidé du rappel pour consultations de son Ambassadrice en Azerbaïdjan en raison de la poursuite au cours des derniers mois, par l’Azerbaïdjan, d’actions unilatérales dommageables pour la relation entre nos deux pays.

Le Président de la République a reçu aujourd’hui notre Ambassadrice à ce sujet. Il a regretté les actions de l’Azerbaïdjan et exprimé le souhait d’une clarification par la partie azerbaïdjanaise de ses intentions.

La France rappelle son soutien à la normalisation des relations entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie, dans le respect du droit international et de l’intégrité territoriale des deux pays. Cette normalisation bénéficiera aux deux pays et à l’ensemble de la région.»

Les relations entre la France et l’Azerbaïdjan se sont tendues à l’automne dernier à l’issue de l’offensive éclair lancée par Bakou dans la région du Haut-Karabakh.

Paris a donné alors son accord à la conclusion de futurs contrats de défense avec l’Arménie, comme annoncé en octobre dernier par Catherine Colonna, alors cheffe de la diplomatie française, lors d’une visite à Erevan.

Bakou a accusé par la suite la France de favoriser une guerre dans le Caucase, avant d’expulser, fin décembre, deux diplomates français. Paris a répliqué dans la foulée avec une décision similaire.

Éditorial