Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

HAUT-KARABAKH : le Parlement européen dénonce une “épuration ethnique”, veut des sanctions

Le Parlement européen s’est prononcé jeudi en faveur de sanctions “ciblées” contre Bakou, dénonçant dans un texte voté à une très large majorité, une “épuration ethnique” au Haut-Karabakh, après l’intervention militaire azerbaïdjanaise.

Les eurodéputés, réunis à Strasbourg, “estiment que la situation actuelle équivaut à une épuration ethnique” et ils réclament des “sanctions ciblées” contre les dirigeants azerbaïdjanais qui se seraient rendus coupables de violations des droits humains et du cessez-le-feu au Haut-Karabakh.

Le texte adopté par 491 voix pour, 9 contre et 36 abstentions, exige également que l’Azerbaïdjan s’engage à annoncer une amnistie pour les personnes arrêtées avant le 19 septembre 2023 et après, y compris pour les anciens responsables de l’Artsakh.

Éditorial