Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La classe politique française dénonce le nettoyage ethnique au Haut-Karabakh

 

De droite à gauche en passant par la majorité, des responsables politiques français dénoncent le nettoyage ethnique du Haut-Karabakh après l’invasion par l’Azerbaïdjan, que le gouvernement qualifie pour sa part de « drame humanitaire ».

« Si ce n’est pas de l’épuration ethnique, je ne sais pas ce que c’est », a déclaré, le 4 octobre, le président du Sénat, Gérard Larcher (LR), dans un entretien au quotidien Le Figaro, appelant à « être solidaires de l’Arménie et des Arméniens du Haut-Karabakh (qui) sont chassés d’une terre qui était la leur ».

Éditorial