Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La situation difficile des Arméniens: le point de vue de Jean-Christophe Buisson

« La situation est assez difficile pour les Arméniens », a déclaré Jean-Christophe Buisson, directeur adjoint du « Figaro Magazine », interviewé par « Factuel Media ».

«Certains rêvent de reconquérir l’Artsakh. Ils sont très peu nombreux parce que l’Arménie n’a pas les moyens militaires. Elle est très esseulée. Mais surtout, il faut digérer cette population de 100 000 habitants qui est une population très traumatisée », a noté Jean-Christophe Buisson.

Buisson a souligné la nécessité de donner l’impression que la communauté internationale se tiendrait aux côtés des Arméniens en cas d’attaque. « C’est le message qu’envoie la France depuis un an et demi. On considère quand même qu’Emmanuel Macron n’en a pas fait assez. Mais il a fait un petit peu, contrairement aux autres qui n’ont rien fait. Aujourd’hui la France apporte un soutien militaire réel à l’Arménie avec l’envoi du matériel défensif. Des cadres de l’armée française viennent former une partie de l’armée arménienne. Cela pourrait aller au-delà, c’est-à-dire avoir carrément un accord militaire pour avoir la garantie que si l’Arménie est attaquée, la France intervient. Ce qui manque le plus aujourd’hui pour donner l’impression que l’Arménie est protégée, c’est de menacer, sanctionner, punir Ilham Aliev. »

Éditorial