Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La ville de Cologne démantèle finalement le monument commémoratif du génocide des Arméniens

Le monument commémoratif du génocide des Arméniens érigé en 2017 dans la ville de Cologne en Allemagne faisait l’objet, depuis longtemps, de débats pour vice de procédure. 

À présent, la Ville décide finalement de le démanteler. Comme le fait très justement remarquer le journaliste Guillaume Perrier, cette ville compte une petite communauté arménienne mais surtout une forte communauté turque. Cologne est le siège du Milli Görüş d’extrême droite turque. Selon Perrier la décision du démantèlement « est avant tout le fruit des pressions du gouvernement turc et des compromissions de la droite allemande (la CDU a utilisé, favorisé, promu les loups gris et le Milli Görüs pour contrer l’influence de la gauche sur les immigrés turcs). Par ailleurs, la reconnaissance du génocide des Arméniens par l’Allemagne, la reconnaissance de la responsabilité de l’Allemagne dans ce génocide, c’est aussi grâce à l’immigration turque. Le projet était porté par Cem Özdemir.

Sans la présence en Allemagne de centaines de milliers de descendants d’immigrés turcs conscients, cette vérité historique n’aurait jamais émergé. »

La sénatrice des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer en condamnant cette décision, écrit sur son microblogue du réseau social X : « Quand Cologne (Allemagne) cède aux turcs du Milli Görüs qui imposent le négationnisme du génocide de 1915 des Arméniens … voilà une conséquence directe de l’immigration turque en Allemagne … cela annonce des jours douloureux en Union européenne. »

Éditorial