Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’Arménie s’apprête à céder quatre villages à l’Azerbaïdjan

Offrir 4 villages de Tavush, c’est condamner l’Arménie au même sort que l’Artsakh

Cela signifie remettre aux Turcs le plus rapidement possible la vanne du gazoduc entrant en Arménie et l’autoroute vers la Géorgie.

Le retour aux dures années de froid, de lumière et de famine du début des années 1990 ne sera donc qu’une question de mois.

La reddition de 4 villages à l’Azerbaïdjan va créer de nouvelles menaces pour le Tavush et l’Arménie ?

Un protocole d’accord sera signé d’ici au 15 mai, mais il est déjà acté que cette frontière passera entre les localités de Baganis (Arménie) et Baganis Ayroum (Azerbaïdjan),

Voskepar (Arménie) et Achaghy Askipara (Azerbaïdjan),  Kirants (Arménie) et Kheirimli (Azerbaïdjan), Berkaber (Arménie) et Ghyzylkgadjly (Azerbaïdjan), détaille News Armenia.

Ces huit villages étaient contrôlés depuis le début des années 1990 par l’Arménie. Quatre seront désormais en Azerbaïdjan.

 

⛔Dans les conditions du semi-blocus, la vulnérabilité de la ville de Noyemberyan et des villages adjacents augmente fortement.

⛔Les Azerbaïdjanais, stationnés aux frontières dangereuses, se retrouveront à une distance problématique de diverses colonies de Lori.

⛔Les principales communications du Tavush et de l’Arménie dans son ensemble seront perturbées, tandis que les nouvelles seront à une distance dangereuse de l’ennemi.

Paris, le 26 avril 2024

Éditorial