Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le président et le ministre des Affaires étrangères iraniens périssent dans un accident d’hélicoptère

Dans la matinée du 20 mai, la télévision d’État iranienne a officiellement annoncé que la veille, le 19 mai, le président iranien Ebrahim Raïssi, le ministre des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian et plusieurs responsables ont été tués dans un accident d’hélicoptère. L’accident est survenu à cause des mauvaises conditions météorologiques.

Il y avait 9 personnes à bord de l’hélicoptère, dont deux pilotes et sept passagers. Tous les passagers et membres d’équipage ont été tués.
Selon le Croissant-Rouge iranien, l’hélicoptère a été entièrement brûlé.

L’information sur la mort de Raïssi, 63 ans, et de la délégation qui l’accompagnait a été confirmée par le premier vice-président iranien, Mohammad Mokhber. Ce dernier occupera le poste de président pendant les 50 prochains jours, avant la nouvelle élection présidentielle.

Dans l’après-midi du dimanche 19 mai, les médias iraniens avaient rapporté que l’hélicoptère transportant le président iranien Ebrahim Raïssi, ainsi que le ministre des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian, avait été victime d’un “accident”.

L’incident s’est produit à environ 600 km. de Téhéran, au nord-est du pays, dans la région de Djougha. Reïssi et sa délégation – dont certains membres se trouvaient à bord d’autres hélicoptères – revenaient de la cérémonie d’ouverture d’un barrage construit conjointement avec l’Azerbaïdjan sur les rives d’Araks, cérémonie à laquelle avait également participé le président azerbaïdjanais Aliev.

Message de condoléances du Premier ministre Pachinian

Le Premier ministre arménien a envoyé un télégramme de condoléances au guide suprême de la Révolution islamique, Seyed Ali Khamenei, suite au décès du président iranien et de ses accompagnateurs à la suite de l’accident d’hélicoptère.

 

 

 

 

Éditorial