Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les conditions de l’enlèvement des dirigeants de la République d’Artsakh 

Dans un entretien accordé au journal « The Moscow Times », Dikran Balayan, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire d’Arménie en Belgique, Représentant permanent de l’Arménie auprès de l’Union Européenne, livre un certain nombre d’informations sur les conditions de l’enlèvement des dirigeants de la République d’Artsakh.

Un extrait de cet entretien : « L’homme d’affaires arménien résidant en Russie, Ruben Vardanian, le dernier ministre d’État du Haut-Karabakh, a été enlevé dans le couloir de Latchine où les soldats de maintien de la paix russes étaient censés garantir son libre passage. Vardanian tentait de passer en Arménie. Ils [les Azerbaïdjanais] ont découvert la voiture qu’il conduisait. Ils l’ont arrêté et l’ont enlevé illégalement dans le couloir de Latchine, dont la partie russe était tenue d’assurer le fonctionnement ininterrompu. … Les autres anciens dirigeants, Bako Sahakian et Arkady Ghoukassian, ont été transférés en Azerbaïdjan directement depuis la base du contingent russe de maintien de la paix située à l’aéroport du Haut-Karabakh. Ils se trouvaient à la base de l’aéroport russe et étaient sous protection russe ».

Le diplomate arménien poursuit : « Vardanian est un citoyen arménien et je suis personnellement impliqué dans sa libération, ainsi que dans la libération de tous les otages détenus illégalement en Azerbaïdjan ».

Vardanian et les deux anciens Présidents du Karabakh sont emprisonnés en Azerbaïdjan depuis septembre 2023.

Gorune S.

Éditorial