Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

CHAVILLE – Cérémonie en l’honneur de la communauté arménienne

De gauche à droite : Virginie Lanlo, députée des Hauts-de-Seine, Madeleine Melkonian, Jean-Jacques Guillet, Astrig Dedeyan, Hilda Panossian représentant son époux Jacques et Hraïr Heratchian avec sa petite fille Elyne

 

1923. Date de l’arrivée du premier Arménien à Chaville. Pour marquer ce centenaire, Jean-Jacques Guillet, maire de Chaville, a voulu honorer quatre personnes ayant apporté une participation significative à la vie de la communauté arménienne en leur décernant la haute distinction de la Médaille de la ville.

C’est ainsi que le vendredi 8 décembre à 18h, de nombreux invités se pressaient dans la Salle d’honneur de la mairie pour prendre part à cette cérémonie anniversaire. Prenant la parole, M. Guillet a d’abord fait un bref historique de l’histoire des Arméniens dans la ville depuis 100 ans, leurs années difficiles puis peu à peu leur parfaite intégration dans la société de leur pays d’accueil et principalement à Chaville où ils font désormais partie du paysage local. Puis il a successivement présenté, le parcours de chacun des personnes gratifiées :

Madeleine MELKONIAN. Née à Lyon, elle est engagée depuis 60 ans au sein de la Croix Bleue des Arméniens de France (CBAF), d’abord à Paris puis à la section Ter Davtyan de Chaville où elle a assuré des postes à responsabilité. Amicalement surnommée « Mme Croix Bleue », Madeleine Melkonian a également été durant quarante ans (1982-2022) la directrice et responsable de la colonie de vacances de la CBAF à Bellefontaine dans le Jura.

Astrig DEDEYAN. Artiste lyrique née à New-York, a débuté avec le violon et le piano avant d’aborder le chant. Installée en France à la fin des années 1960, elle a chanté dans les opéras de Strasbourg et de Paris. Elle se distingue par l’interprétation de la musique traditionnelle arménienne mais aussi par la musique de jazz, les négro spirituals et les comédies musicales américaines. Professeur de chant au Conservatoire de musique de Vélizy-Villacoublay durant trente ans, elle crée en 1995 une troupe de chanteurs lyriques, la « Compagnie Astres-Mélodies », qui s’est produit régulièrement dans des programmes très variés, principalement à Chaville et alentours. Auteure de 9 CD, Astrig Dedeyan dirige tous les dimanches depuis près de cinquante ans la chorale de l’Eglise apostolique arménienne de Chaville. 

Hraïr HERATCHIAN. Après une formation de documentaliste puis d’archiviste, il a travaillé durant 30 ans à l’Inria (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique). Diplômé des Langues’O (Inalco) en arménien, il s’est impliqué dans la vie communautaire arménienne et a été en particulier président durant 17 ans de l’Association cultuelle de l’Eglise apostolique arménienne de Chaville. Il assure également depuis 1995, la publication du Bulletin paroissial triannuel « Tertig » diffusé à 500 exemplaires. Il est l’auteur d’ouvrages sur la culture arménienne.

Jacques PANOSSIAN (absent excusé). Né de parents survivants du génocide, il devient ingénieur nucléaire et termine sa carrière au poste de directeur de Framatome. Egalement ingénieur-conseil, il a activement participé aux réunions de maintien de la sécurité de la centrale nucléaire d’Arménie et a été fait Docteur honoris causa de l’Académie des Sciences d’Arménie. Un des bâtisseurs en 1959 de l’actuelle église arménienne de Chaville, Jacques Panossian en a été de longues années son président puis son Président d’Honneur tout en étant pleinement investi dans la création et la gestion du diocèse de l’Eglise apostolique arménienne de France.

Après avoir reçu sa médaille, chaque récipiendaire s’est exprimé en présentant ses remerciements à M. le maire et aux élus. 

La soirée conviviale s’est achevée dans une ambiance chaleureuse autour du verre de l’amitié.

H.H. 

Éditorial