Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

VIE ECCLÉSIALE – Une nouvelle édition de la prière « Avec foi je confesse » de Saint Nercès Chnorhali

St Nercès Chnorhali

La Congrégation des pères Mekhitaristes (Venise et Vienne) annonce que la prière « Je confesse avec foi», également connue sous le nom de « Prière des 24 heures », de Saint Nercès Chnohrali qui a été traduite en 50 langues connait une nouvelle publication à l’occasion du 850ème anniversaire de la mort du bienheureux Patriarche.

Il y a exactement 215 ans, le 21 octobre 1808, l’archimandrite Haroutioun Avguérian (1774-1854) avait eu l’idée de publier une première édition multilingue de cette célèbre prière très prisée des fidèles arméniens. Le 21 octobre dernier, au monastère de Saint Lazare de Venise, lors d’un colloque international dédié à la vie et à l’œuvre de ce saint Patriarche de l’Église arménienne, a eu lieu la présentation d’une nouvelle édition – la 12ème – revue et augmentée de cette œuvre.

L’équipe éditoriale de ce nouveau volume comprend plusieurs membres de la congrégation des pères Mékhitaristes, les archimandrites Vahan Ohanian, Sérob Chamamourlian et Kévork Sarkissian. Grâce à un travail collectif digne de l’œuvre du grand Mekhitar de Sébaste et de ses successeurs,  il a été possible d’ajouter douze langues et de porter le nombre des traductions à cinquante, mais aussi de revisiter et de mettre à jour les versions existantes. 

Les nouvelles langues ajoutées sont : l’albanais, l’éwé (langue de l’Afrique de l’Ouest)  le tagalog (Philippines et Asie du Sud-Est), le croate, le japonais, le tchèque, le biélorusse, le slavon, l’ukrainien, le catalan, le kirundi (langue bantoue du Burundi) et le coréen (variante du Sud). 

Ce très beau recueil nous est offert par les pères Mekhitaristes en des temps troublés pour tous et en particulier pour nous, Arméniens. 

Que cette très belle oraison du saint Patriarche Nercès soit pour nous tous un puissant viatique pour nous aider à affronter le dureté de notre temps.

Sahak Sukiasyan

Éditorial